Semaine Sainte à Astorga

La Semaine Sainte d’Astorga est une fête religieuse d’une grande importance culturelle et touristique. Elle a été déclarée Fête d’Intérêt Touristique National en Espagne et attire chaque année de plus en plus de visiteurs d’autres pays. Cette petite ville espagnole compte huit confréries et confraternités qui organisent toutes les processions et manifestations. Environ 5 000 personnes y participent, un chiffre très élevé pour une ville d’environ 10 000 habitants. La Semaine Sainte à Astorga est une célébration dont les racines remontent au Moyen Âge et qui est très populaire auprès de la population locale.

Comment se passe la Semaine Sainte en Espagne? Pendant huit jours, les épisodes les plus célèbres de la passion, de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ sont commémorés. Ces scènes, représentées par des sculptures en bois, sont portées dans les rues des villes sur les épaules des fidèles, une tradition qui se perpétue depuis le Moyen Âge. À cette époque, la recréation de passages du Nouveau Testament au moyen de sculptures rapprochait l’Évangile de la population qui ne savait pas lire et servait également d’affichage public de la foi et de la dévotion. Les véritables protagonistes de la Semaine Sainte sont les milliers de confréries anonymes qui, par leur travail silencieux, rendent possible cette célébration qui nous fait remonter le temps.

La gastronomie de la Semaine Sainte est également très importante, étant donné que la tradition catholique imposait le jeûne et l’interdiction de manger de la viande à certaines dates. C’est pourquoi la morue est l’un des protagonistes de la gastronomie de la Semaine Sainte: le ragoût de morue, la morue à l’ajoarriero ou les croquettes de morue sont quelques-uns des plats les plus traditionnels. Les soupes à l’ail, préparées avec du pain rassis, de l’eau et du paprika, sont également très populaires. Quant aux desserts, les torrijas sont courants à cette époque de l’année. À Astorga et dans d’autres régions de León, les bars servent de la limonade de vin, faite de vin, de citrons, de sucre et de cannelle.

Histoire de la Semana Santa à Astorga

Les confréries espagnoles sont apparues vers le 11e siècle. Il s’agissait à l’origine d’associations d’entraide qui prenaient le nom d’un saint de leur dévotion. L’un de leurs objectifs était de réaliser des œuvres de charité ou de piété. À Astorga, de nombreuses confréries se consacraient à l’aide aux pèlerins de Saint-Jacques; la ville comptait 22 hôpitaux pour pèlerins. Ils participaient également aux fêtes religieuses les plus importantes, c’est pourquoi ils étaient liés aux premières célébrations de la Semaine Sainte. À partir du XVIe siècle, l’Église les réglemente face à leur prolifération.

Les premières références écrites à la Semaine Sainte à Astorga remontent au 15e siècle. Ces écrits nous laissent penser que cette fête était célébrée bien plus tôt dans notre ville. Certaines des traditions de la Semaine Sainte à Astorga, comme la distribution d’un petit pain (bolla) aux confréries participantes, sont documentées dès le 13e siècle.

Pendant la Guerre d’Indépendance, les troupes françaises ont détruit certaines des statues les plus anciennes et les plus vénérées d’Astorga. Toute la documentation de l’une des plus anciennes confréries de la ville a également été détruite. Malgré ce contretemps, la Semaine Sainte a continué à être célébrée et de nouvelles sculptures ont été ajoutées. Il y a actuellement huit confréries et confraternités qui participent à la Semaine Sainte.

Processions classées par jour

Quinze processions différentes peuvent être vues pendant la Semaine Sainte à Astorga. Deux d’entre eux permettent d’accueillir dans la ville deux des sculptures les plus vénérées de la région. Les processions complètent les actes liturgiques, qui ont lieu dans les différentes églises de la ville et dans la cathédrale d’Astorga.

  • Vendredi des Douleurs: Chemin de Croix processionnel.
  • Samedi de la Passion: transfert processionnel de l’Ecce Homo de l’ermitage de Valdeviejas.
  • Dimanche des Rameaux: Procession des Rameaux. Procession de Notre-Dame des Douleurs. Transfert processionnel de « Jésus attaché à la colonne » de Piedralba.
  • Lundi Saint: Procession de La Piété.
  • Mardi Saint: Procession du Chemin de Croix.
  • Mercredi Saint: Procession de la Sainte-Cène.
  • Jeudi Saint: Procession du Silence. Procession Pénitentielle.
  • Vendredi Saint: Procession de la Rencontre. Procession du Saint Christ des Affligés. Procession de la Sainte Sépulture. Procession de la Solitude.
  • Samedi Saint.
  • Dimanche de Pâques: Procession du Christ Ressuscité.

Confréries et confraternités de la Semaine Sainte à Astorga

  • Confrérie de la Sainte Vraie Croix et Gonfanon (Cofradía de la Santa Vera Cruz y Confalón).
  • Confrérie Royale de Notre Père Jésus Nazaréen et Sainte Marie de Solitude (Real Cofradía de Nuestro Padre Jesús Nazareno y María Santísima de la Soledad).
  • Archiconfrérie Notre-Dame des Douleurs (Archicofradía de Nuestra Señora de los Dolores).
  • Confraternité des Chevaliers du Silence de Notre Père Jésus Nazaréen (Hermandad de Caballeros del Silencio de Nuestro Padre Jesús Nazareno).
  • Confrérie du Christ béni des affligés (Cofradía del Bendito Cristo de los Afligidos).
  • Confrérie de l’Entrée de Jésus à Jérusalem (Cofradía de la Entrada de Jesús en Jerusalén).
  • Confraternité de la Sainte Cène (Hermandad de la Santa Cena).
  • Confrérie des Dames de la Vierge de la Miséricorde (Cofradía de las Damas de la Virgen de la Piedad).
Retour haut de page